Pourquoi les femmes ont-elles plus de réticences à envoyer leur candidature ?

Selon un rapport interne Hewlett Packard, les hommes envoient leur candidature pour des postes dont ils ne respectent que 60 % des critères, mais les femmes n’envoient la leur que si elles en respectent 100 %. Pourquoi les femmes ont-elles l’impression que leurs acquis sont plus importants que leur potentiel ?

Je l’ai vécu, moi aussi. Il y a quelques années de cela, une amie solidaire restait à mes côtés pendant que j’éliminais avec ferveur la moindre offre d’emploi intrigante sur laquelle je tombais, en m’exclamant : « Mais pourquoi m’embaucheraient-ils ? Je ne peux pas faire tout ça ! ».

Mon amie a suggéré que si je m’appelais Fionn et non Fiona, j’aurais envoyé ma candidature pour toutes les offres.

L’écart de confiance

Pourquoi les femmes ne se sentent-elles pas capables d’envoyer leur candidature pour une offre d’emploi si elles ne respectent pas tous les critères de la liste, alors que les hommes sont confiants avec seulement 60 % de critères remplis ? Depuis longtemps, la société pousse fortement les femmes à suivre les règles et les en récompense. Les hommes sont généralement davantage prêts à transgresser les règles ; il a été démontré que cela apporte une impression de pouvoir. L’étude de Hewlett Packard a révélé que les femmes perçoivent les qualifications requises exactement pour ce qu’elles sont : des qualifications requises, la principale raison pour laquelle elles n’envoient pas leur candidature étant qu’elles « ne veulent pas subir un échec ». Les hommes conçoivent davantage les exigences comme des directives et ont l’impression de pouvoir vendre leur capacité à faire leur travail s’ils décrochent un entretien.

Il n’y a pas si longtemps, pour une femme, un diplôme était le seul moyen d’entrer dans le monde professionnel. Aujourd’hui, il est évident que les femmes surestiment encore l’importance de la formation formelle et la nécessité de respecter toutes les exigences, et sous-exploitent des éléments tels que l’argumentation, le réseautage et l’approche créative.

C’est un fait

Les employeurs définissent-ils des normes plus élevées pour les femmes ? Existe-t-il un préjugé selon lequel les femmes doivent respecter plus de qualifications que leurs collègues masculins pour pouvoir être embauchées ? Il serait faux de dire qu’il n’existe aucune disparité, même dans notre société égalitaire : les femmes doivent souvent respecter des normes différentes, voire plus élevées.

Dans une étude publiée en 2012 par Proceedings of the National Academy of Sciences, 127 professeurs en sciences ont reçu des candidatures pour le poste de responsable de laboratoire. Les candidatures étaient parfaitement identiques, sauf que la moitié possédait un nom féminin et l’autre, un nom masculin. Le changement était minime, mais les résultats ont prouvé qu’il a généré une grande différence.

Globalement, les candidatures féminines étaient perçues comme moins compétentes, moins employables et moins souhaitables pour un mentor. Même les candidates considérées comme assez compétentes pour le rôle se voyaient proposer un salaire en moyenne 12 % inférieur par rapport à ceux proposés à leurs collègues masculins. N’oubliez pas que les candidatures étaient identiques, en dehors du nom ; cela signifie non seulement que les femmes sont moins susceptibles d’envoyer leur candidature pour un poste si elles ne respectent pas toutes les qualifications, mais aussi qu’elles ont statistiquement moins de chances de décrocher le poste si elles l’envoient.

Transgressez les règles

Le rapport créé par Hewlett Packard s’adresse à une démographie plus étendue. Quel événement pourra faire en sorte que les femmes n’aient pas l’impression de perdre leur temps si elles ne remplissent pas tous les critères ?

Il va sans dire que le potentiel et la qualité inhérente doivent recevoir autant d’attention que l’expérience, qu’il s’agisse d’une candidate ou d’un candidat. Pour atteindre vos objectifs de carrière (et de vie), il est essentiel de moins vous fier aux règles et de vous appuyer davantage sur votre capacité à faire le travail.

Aujourd’hui, maintenant que je suis de l’autre côté de la recherche d’emploi, je sais parfaitement combien cela est vrai.

« Soutenez-vous, croyez en vous-même. N’ayez pas peur de prendre des risques ou de faire des erreurs. » Anne Heraty – PDG Cpl Resources

Vous hésitez à envoyer votre candidature ?

N’attendez plus, lancez-vous dès aujourd’hui.

Rechercher des offres d’emploi

Publications associées

Recherche d'offres d'emploi

S'inscrire aux alertes offre d'emploi